Quels soins offre un podologue ?

De plus en plus de Français recourent aux services d’un podologue. Mais ce spécialiste des soins et de la santé des pieds est encore assez inconnu pour la plupart des gens. Pourtant, son assistance est importante dans la mesure où, dans un monde très actif, on a besoin de disposer de pieds de bonne santé. Car un adulte accomplit en moyenne 5500 pas par jour. Les membres inférieurs méritent bien que l’on s’occupe d’eaux. D’où l’intérêt de consulter régulièrement un spécialiste podologue. Voici donc les avantages du recours à ce dernier. 

Un podologue pour soulager certaines maladies du pied 

La podologie consiste à étudier et surtout à soigner les différentes maladies spécifiques du pied. Il s’agit en général de troubles bénins qui donnent d’ailleurs droit au remboursement podologue. On appelle cela d’ailleurs les soins de pédicurie. Il faut souligner cependant que les soins qu’il offre n’ont aucune similarité avec les soins esthétiques comme la pédicure.

Il propose alors divers traitements notamment contre : 

  • L’hyperkératose, ou d’autres maladies liées à la surproduction de kératine comme les cors aux pieds par exemple. Ceux-ci se forment dans les zones de contact entre les pieds et son environnement extérieur ou simplement la chaussure. Ils peuvent provoquer des douleurs voire des blessures s’ils ne sont pas traités correctement. 
  • Les dermatites ou dermatoses causées par des bactéries et l’excès de sébum. Tel est le cas des furoncles, de mycoses, des hématomes ou encore des problèmes d’œdèmes. On comptera aussi dans cette catégorie les lésions des ongles.

Comme se passe la consultation chez le podologue ?  

Étant un expert paramédical, cet expert procède d’abord et obligatoirement à un examen complet du ou des pieds du patient. Il s’occupe par la suite du traitement des maladies qui affecte ces derniers. Il est possible qu’il propose juste un nettoyage ou bien des soins complets. 

Le podologue effectue une évaluation approfondie. Il détermine d’abord le niveau de douleur éprouvée par son patient. Le niveau 0 représente les troubles qui n’occasionnent que des gênes chez la personne traitée. Au niveau 3, il commence à avoir mal. La douleur de niveau 4 et au-delà signifie qu’elle devient de plus en plus insupportable. 

Le diagnostic peut se faire en plusieurs étapes, dont la première est l’évaluation de la douleur. Ensuite, le podologue continuera à examiner les pieds du malade qui doit rester debout. En effet, il se peut que le trouble vienne de la manière dont la personne se tient debout. Enfin, il termine par un test podométrique. Une fois le diagnostic clinique terminé, qui peut durer une heure, le podologue saura si la maladie requiert le port de semelles ajustables.

Pose de semelle orthopédique et orthèse 

S’il le juge indispensable, le podologue propose des orthèses en silicones pour les orteils ou les ongles, notamment pour empêcher la formation de poches d’hallux. Souvent observée chez la femme, cette déflexion ostéo-articulaire est causée par des pieds plats ou des chaussures inappropriées. Les chaussures à talons rendent très sensibles aux douleurs les orteils et les genoux. Afin de pallier les défauts dans la démarche du patient, la podologie conçoit des prothèses orthopédiques.

Author: Damien

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *